lundi 3 mai 2010

Oh my Damson !

Eh oui, j'ai craqué, comme les x autres blogueuses qui l'ont choisi !
Après quelques dizaines de milliers de mailles, 3 ou 4 semaines de tricotage, plusieurs erreurs que je ne montrerai pas, le voilà, mon Damson !

Je n'ai pas suivi toutes les inscriptions à la lettre : l'image de base ne me plaisant pas et n'ayant pas envie d'un châle d'hiver, j'ai choisi un fil relativement fin, que j'ai tricoté avec des aiguilles circulaires n°5 en bambou (c'est une matière "chaude" et qui accroche cette laine, contrairement aux aiguilles métalliques, froides, glissantes et lourdes)
50 petits grammes ont suffi, pour dire comme il est léger !
490 yards quand même à tricoter, ce qui représente 448 mètres, c'est pas rien ! D'autant plus que le patron est en Anglais et que certains rangs faisaient plus de 300 mailles... eh ben, t'as pas intérêt de te tromper !


Kid Mohair de chez Louet, nord america de couleur island green n°87-1482-6
à tricoter en aiguilles 3,5/4mm (4-6 US), 6,5-7 sts; que j'ai tricoté en n°5 pour le coté "dentelle".

En tous cas, je suis contente du résultat, il est tout doux, léger... et il va bien avec la couleur de mes yeux hihi !

Pour l'entretien, c'était assez rigolo, je n'ai encore jamais fait ces choses là, on dirait une recette : faire tremper 15 min dans de l'eau tiède (j'ai rajouté de l'essence d'amande amère, ça sent trop bon !), rincer et essorer délicatement en pressant. Éliminer le reste d'eau en enroulant le châle dans une serviette, et une autre si besoin.
Faire sécher à plat, en l'étirant au maximum, oui oui, c'est comme ça : il y a les motifs qui ressortent et il devient tout plat et ne roule plus.
Pour faire cette manipulation, je me suis servi (bidouille oblige !) de mon tapis sous la table de la salle à manger, et j'ai épinglé le châle dessus, avec peut être une 50aine d'aiguilles !

En 2h, c'était sec et ça sentait bon !

1 commentaire:

Brigitte a dit…

Beau résultat, le travail en valait la peine.Mais quand j'ai vu de plus près la laine, j'ai compris que ça n'a pas dû être simple du tout!

Brigitte.